Une place à soi

Lectures, découvertes, coups de coeur. Le blog qui décline toute responsabilité en cas de procrastination.

Coût-bénéfices sur mes bonnes résolutions de rentrée

C’est ma deuxième non-rentrée ! Je continue avec bonheur ma vie de jeune cadre presque dynamique en Ile-de-France dans l’entreprise que j’ai trouvée après mes études. Pour autant, je continue de ressentir une certaine excitation à l’idée du mois de septembre.

  • Hypothèse 1 : Grâce aux filleules qui font leur rentrée ?
  • Hypothèse 2 : Grâce à la perspective somme toute un peu égocentrée de mon anniversaire (ou celui de deux bonnes copines) ?

Quelques résolutions, que je préfère essayer à ce moment de l’année plutôt qu’au premier janvier :

Suivre les cours de l’école du Louvre

  • Coût : ma grande résolution de l’année dernière : profiter d’un des avantages de la vie parisienne (même si j’entends que l’EDL se développe à l’extérieur aussi) en suivant des cours à l’Ecole du Louvre ! Je n’osais même pas rêver d’y entrer post bac à cause des loyers parisiens. Après avoir suivi et adoré l’options arts plastiques du lycée + deux ans de fac d’histoire de l’art en parallèle, j’ai préféré opter pour le cours sur l’histoire des civilisations.
  • Bénéfices : Etudier un sujet qui me passionne et me faire raconter une histoire par des spécialistes calés (Michel Pastoureau !) sans examen à la fin, ce qui revient à apprendre pour apprendre et constitue un de mes grands bonheurs ! Me dire que j’ai bien investi la somme d’argent que représente l’inscription à ces cours.

Reprendre la barre au sol

  • Coût : imposer de partir à l’heure au travail, ou presque. Nous aurons une période de rush cette année et je n’exclus pas des heures supplémentaires en bonne intelligence. Mais c’est l’occasion en dehors des jours de rush qui tomberaient le jour du cours de m’imposer de partir à l’heure.
  • Bénéfices : je me sentais vraiment mieux au fil de l’année où j’en faisais. La barre au sol est une discipline douce mais qui fait travailler tout le corps. C’est la première fois que j’avais envie de retourner au cours de sport. Etre volontaire pour me dépenser relève du miracle, mes différents professeurs de sport pourraient l’attester sur l’honneur. J’avais perdu la motivation de faire du Asana Rebel toute seule chez moi, un cours devrait me relancer.

Mieux tenir ce blog

  • Coût : une meilleure organisation du temps. Supporter de relire mes brouillons que je trouve toujours mal rédigés. A contrario, j’étais contente de rouvrir le blog ces derniers jours.  Je trouvais le peu que j’ai relu d’une qualité satisfaisante. Il serait bien de faire le ménage dans les brouillons presque finis pour vous proposer deux à trois articles par mois, ce qui est plus qu’à l’accoutumée.
  • Bénéfices : garder une trace du temps qui passe, partager avec vous les choses qui ont fait vibrer mes petites cellules grises.

Bref : il n’y a plus qu’à, mais la première de ces bonnes résolutions commence dès cette semaine. La deuxième nécessite une inscription ce week-end. La troisième s’exécute en ce moment. Me voilà lancée ?

Adele Eastmacott

3 réflexions sur « Coût-bénéfices sur mes bonnes résolutions de rentrée »

  1. Ce sont de bons objectifs pour une rentrée, je ne peux qu’approuver (surtout celui concernant le blog, en tant que follower ^^).
    Truc que je vais enfin oser avouer : je me demande d’où viens le nom de « barre au sol ». J’ai cru pendant longtemps que c’était des exercices qui utilisaient une barre et visiblement pas du tout, ça prête à confusion. Je vais aller faire une petite recherche, ça m’intrigue… 😉

    1. (Note à moi-même : pour ne pas frustrer mes quelques followers, bien activer mes mises à jour). La barre au sol est un sport inventé pour permettre aux danseuses classiques de continuer leurs exercices même blessées, en reproduisant les mouvements allongées sur le dos. Ca contribue à gainer + maintenir de bonnes postures (les pointes, le pied flex, etc). J’imagine que ça vient de la barre qui courre le long des miroirs des studios de danse, qui se « retrouve » métaphoriquement au sol avec les danseuses ! On n’utilise pas de barre mais un tapis sur lequel faire les exercices en douceur.

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :